Parole d'eau 13_edited_edited.jpg

PAROLE D'EAU

Une coproduction impliquant des artistes de quatre pays sur trois continents, en cours de création.

Deux amies, Mambi et Hélène, l’une vit au Sénégal l’autre au Canada. Elles ont en commun les pieds qui brûlent, l’une sur le sable chaud, l’autre dans ses bottes d’hiver! Ce qui les différencie, c’est que l’une vit dans l’abondance de l’eau, la neige, la glace alors que l’autre va chercher l’eau, qu’elle porte dans des bassines et n’a pas le temps d’apprendre ses leçons. La recherche de l’eau fait partie du quotidien de beaucoup d’enfants dans le monde. Ce liquide précieux qui manque dans bien des endroits, est le personnage principal de ce spectacle. Devant nos yeux, Hélène et Mambi donnent vie et parole à différentes formes que prend l’eau : eau de source, eau de puits, eau sale, eau de pluie, eau en bouteille plastique, eau non potable. Elles nous font ainsi voyager de l’Afrique du Sahel à l’Amérique du Nord. Elles mettent en images les réalités de chacune et se questionnent afin de mieux comprendre l’autre qui, malgré la distance, n’est pas si loin de nous. Une façon originale de voir et entendre l’eau, pour réaliser l’importance qu’elle a chaque jour, car l’eau c’est la vie.

Parole d'eau, c'est un voyage dans un univers intimement relié et interdépendant, où le petit geste de l'un peut avoir un grand impact sur l'autre et où l'autonomie et la prise de responsabilité est essentielle.

Parole d'eau 6_edited.jpg

La dramaturgie du spectacle

Tout d’abord, c’est un échange entre deux femmes, deux mères, où l’une a grandi au Sénégal et l’autre au Canada.

-Chez toi il fait si chaud que si on achète de la glace elle a toute fondue le temps de la ramener à la maison!

-Ouiiiiii! Et chez toi, quand on jette de l'eau en l'air, elle devient de la glace en tombant.

Puis, à partir de leur expérience de vie, elles mettent en images leur vécu chez l’autre :

-Tu m’as déjà dit, que quand tu étais petite, tu portais tellement d’eau sur ta tête que tu croyais que tu n’aurais jamais de cou!

-Oui, je portais des bassines d'eau tous les jours, alors que toi, tu pelletais de la neige devant ta porte pour dégager le chemin.

Et leurs différentes réalités avec l'eau :

-Chez moi, il y a des gens qui ont de l’eau courante à la maison, mais ils gaspillent tellement que lorsque la facture arrive, ils ne peuvent pas la payer, alors on leur coupe l’eau.

-Ha ouais? Chez moi, l’eau est gratuite.

-Quoi? Vous pouvez l’utiliser comme vous voulez? C’est un bien commun.

-Oui… mais on la gaspille aussi. J’ai aucune idée de combien d’eau j’utilise par mois!

Que dirait l’eau si elle pouvait parler aux humains? Et tranquillement, elles donnent la parole aux éléments…

Terre- Je suis vieille comme le monde, mais dès que tu laisses tomber une goutte sur moi, je fais apparaître la vie.

L’eau- Nous faisons pousser la plante qui devient arbre qui s’enracine et toutes sortes d’animaux minuscules, petits ou gigantesques.

Terre- Tu fais pousser le petit humain qui grandit dans le ventre de la femme.

L’eau- Tu me retiens au plus profond de ton ventre pour permettre à l’humain de boire…

La musique et l’ambiance sonore

Dramane Dembélé, est multi instrumentiste, son univers tant de musique traditionnelle d’Afrique de l’Ouest que son approche plus moderne avec les « sampler » et les claviers, nous permettra de développer une ambiance sonore variée. Les mélodies de la flûte peule et du Goni mêlées aux chants traditionnels nous semblent enveloppants et prometteurs alors que les effets plus technologiques appartiennent bien au monde du plastique, de la ville moderne et de l’industrie. Dramane étant un artiste qui marie bien la tradition et l’avant-garde, il développera une approche novatrice qui touchera et captera l'attention du jeune public.

L’esthétique du spectacle

Le monde des calebasses et des bassines d'eau nous inspire beaucoup pour les marionnettes, les objets, et même la scénographie. Nous cherchons à utiliser différentes matières afin de donner vie aux différentes formes de l'eau: eau potable, eau claire, eau sale, neige, glace, eau de puit ou eau de mer. L’eau est désormais inévitablement reliée au plastique et cela fait référence au continent de plastique qui devient une source d’inspiration terrifiante et magnifique à la fois. Nous développerons un univers visuel qui mêle l’organique et le plastique afin de bien mettre en images ces mondes qui se côtoient et s’influencent.

La lumière

Nous nous permettrons une version dite « en salle », remplie de magie et de petits effets spéciaux avec nos propres projecteurs intégrés à la scénographie. Mais nous aurons aussi une version de jour, à la lumière du soleil, qui se jouera à l’ombre de l’arbre à palabre ce qui créera une autre magie.

 

C’est un spectacle pour les enfants de 7 ans et plus où nous pourrons être autonomes techniquement, ce qui nous permettra de rejoindre le plus d’enfants possible. Tout au long du processus de création, nous allons réaliser, avec des groupes d’enfants, des ateliers de médiation culturelle sur les différentes thématiques du spectacle. Par la suite, lors des tournées, des rencontres après ou avant spectacle ainsi que des ateliers pourront être offerts sur les différentes réalités culturelles, sur l’importance de protéger l’eau et sur les actions possibles à petite et moyenne échelle.

Logo - Parole d'eau FR.png

Texte, mise en scène et jeu Patricia Gomis et Hélène Ducharme 

Musique  Dramane Dembélé

Marionnettes et accessoires Jean Cummings et Claude Rodrigue 

Personnage terre et eau Alessandro Fanni  

Costumes Valentina Sartori  

Conseillère dramaturgique Jennifer Tremblay 

Participation à la création Koffi Mens, Isabelle Chrétien et Claudine Rivest 

Remerciements à Ramatoulaye Marone, Ramata Fanni, Pauline Tine, Olivier Guillochon et sa famille

 

En coproduction avec Djarama (Sénégal). 

 

Nous tenons à remercier la CITF pour son précieux support via son programme de coproduction internationale ainsi que le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des Arts et les Lettres du Québec, le Conseil des Arts de Longueuil, le Ministère de la Culture et des Communications du Québec et la Fondation Cole. 

  • Facebook
  • Blanc Vimeo Icône