Baobab_singe_monkey-2.jpg

BAOBAB

Dans cette région d’Afrique où une sécheresse sévit depuis très longtemps, se dresse un baobab millénaire. Voilà qu’un jour, de ce baobab naît un oeuf et, de cet oeuf, un petit garçon. Les villageois découvrent qu’il est le seul capable de libérer la source d’eau. Débute alors une grande quête où seul le courage d’un enfant peut changer l’histoire du Monde. Dans cet univers rempli de soleil, où l’ombre est réconfortante, les percussions africaines se transforment en animaux et les masques et marionnettes deviennent génies ou sorcières!

Les Griots

Les griots sont des raconteurs d’histoire. On les considère aussi comme des poètes, des musiciens ambulants et comme les dépositaires de la tradition orale. C’est un monsieur du nom de Balla Fasséké qui est considéré comme le premier griot, à l’origine de la lignée des griots Kouyaté dont l’activité se poursuit encore de nos jours. Depuis toujours, des grandes personnes racontent des histoires aux enfants et parfois aussi à d’autres grandes personnes. Elles ne savent pas toutes lire, mais elles ont retenu les histoires que d’autres grandes personnes avant elles leur ont racontées et ainsi suite dans le temps. Ce bagage d’histoires fait partie de ce qu’on appelle la tradition orale.

Les griots, comme les conteurs d’autres cultures de tradition orale, sont donc très importants, parce que, pendant très longtemps, il n’y a pas eu de livres pour se souvenir à leur place des très anciennes et très belles histoires qu’ils racontent.

La trame de fond est l’histoire d’un baobab, arbre dans lequel sont cachées les âmes des griots, ces célèbres conteurs africains. Un jeune garçon est appelé à vivre un parcours initiatique qui lui fera découvrir ses origines et, en lien avec celles-ci, le destin qui lui revient. Nous voulions créer un spectacle de marionnettes fabriquées à partir d’instruments de percussion africains. Chaque personnage y est construit à la vue des spectateurs et vient provoquer le destin du jeune garçon afin de faire évoluer sa quête. Le texte est inspiré de contes traditionnels africains. 

Laissez‐vous guider par le grand griot dans cette fabuleuse histoire inspirée de contes africains.

Capture d’écran, le 2021-07-05 à 13.30.16.png

Texte et mise en scène : Hélène Ducharme

Conseiller dramaturgique : Hamadoun Kassogué

Assistance à la mise en scène : Annie Bélanger

Scénographie : feu Ismaïla Manga et Hélène Ducharme

Interprètes de la version québécoise : Widemir Normil, Philippe Racine ou Sharon James, Aboulaye Koné et Nathalie Cora

Interprètes de la version africaine : Nathalie Cora, Hélène Ducharme, Patricia Gomis, Hamadoun Kassogué et Aboulaye Koné

Marionnettes : Jean Cummings, Sylvain Racine et Claude Rodrigue

Musique et environnement sonore : Aboulaye Koné assisté de Nathalie Cora

Lumières : Michel St-Amand

Théâtre d’ombres : Marcelle Hudon

Vêtements de scène : Louis Hudon

Collaboration à la recherche : Marie-Claude Labrecque, Sylvain Massé et Louis-Philippe Paul-Hus

Direction technique à la création: Guillaume Bloch assisté de Julie Miron

Baobab est une coproduction du Théâtre Motus et de la troupe Sô (Mali) avec le soutien du Théâtre de la Ville pour l’accueil en résidence et la collaboration de Hamadoun Kassogué (Mali) et d’Ismaïla Manga (Sénégal).