Nouveautés

GANOU-GÀLA, la traversée est une coproduction internationale réunissant un noyau de créateurs provenant de quatre pays sur trois continents, afin de créer une pièce de théâtre originale où seront par la suite intégrés au noyau de création des acteurs, marionnettistes et musiciens de chacun des quatre pays impliqués dans la création.

Nous avons imaginé comme point de départ, l’histoire de cinq personnages : la fille, le fils et la mère du mythe ancestral dogon, où la mère, ayant laissé ses jumeaux seuls quelques instants, un vautour et une tortue en profitent pour les dérober et les élever chacun de son côté. En parallèle avec ce mythe, la vie actuelle d’une fille-papillon qui suit le voyage des papillons monarques et un jeune homme qui cherche à guérir de son éclatement intérieur en retournant à ses racines africaines. C’est leur chemin qui constitue l’histoire.

Ce spectacle avec marionnettes de diverses tailles, ombres et musique en direct s’adresse aux 14 ans et plus.

Photos : Iker Vicente

L’équipe de création

  • Auteurs : Hélène Ducharme (Québec/Canada), Hamadoun Kassogué (Mali), Patrick Mohr (Suisse) et Humberto Pérez Mortera (Mexique)
  • Metteurs en scène : Hélène Ducharme et Patrick Mohr
  • Assistés de : Danaëlle Ducharme-Massé
  • Marionnettes : Iker Vicente (Mexique)
  • Scénographie : Normand Blais (Québec/Canada)
  • Costumes : Diane Lavoie (Québec/Canada)
  • Musique : Dramane Dembélé (Burkina Faso) et Kristin Molnar (Québec/Canada).
  • Éclairage, direction de production et technique : Valérie Bourque (Québec/Canada)
  • Interprètes à la création : Mathilde Addy-Laird, Dramane Dembélé, Salim Hammad, Hamadoun Kassogué, Jon Lachlan Stewart, Kristin Molnar, Iannicko N’Doua et Luz Tercero.

Les partenaires

GANOU GÀLA, la traversée est créé en coproduction avec le Théâtre Spirale (Suisse), la Troupe Sô (Mali) et La Liga-Teatro Elástico (Mexique) et avec l’aide de nos partenaires : Le Centre Djeliya (Burkina Faso), Le Théâtre de la Ville (Longueuil) et l’École Barclay (Montréal).
Cette création a aussi été rendue possible grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts de Longueuil, de la Commission internationale du théâtre francophone et de la Fondation Cole.


L’Écho de l’écume est une création de Les Chemins errants, en collaboration avec Emmanuelle Calvé et en coproduction avec le Théâtre Motus.

Au cours des dernières années, la directrice artistique et générale du Théâtre Motus, Hélène Ducharme, a eu la chance de développer une belle complicité artistique avec Karine Gaulin et Edith Beauséjour, les deux directrices artistiques des Chemins errants. Hélène les a accompagnées dans le processus créatif de leur dernier spectacle Au train où vont les choses puis les a invitées à participer aux étapes de recherche d’une future création de Motus en direction des enfants à besoins particuliers. Lorsqu’elles ont présenté leur projet L’écho de l’écume au Théâtre Motus en précisant qu’elles voulaient aussi s’associer à la chorégraphe et danseuse Emmanuelle Calvé pour créer un spectacle en direction des tout-petits, le coup de foudre a eu lieu.

« Avec L’Écho de l’écume, nous aspirons à inventer en direct un espace qui permette aux petits et aux moyens-grands de prendre le temps de se déposer. De goûter au plaisir délectable de s’abandonner à la beauté : celle des corps habités, des couleurs qui transportent vers l’immensité, des voix qui vibrent pour conduire vers l’intimité. Nous souhaitons créer une proposition qui soit reçue avec le corps. Pour entendre le ressac comme sa propre respiration. Pour sentir sur sa peau la caresse de la brise du large, comme celle, rassurante, de son parent. Pour apaiser. Voilà : nous souhaitons créer un espace d’apaisement, pour se relier à soi et à l’autre, comme on peut entrelacer nos regards silencieux en contemplant l’horizon valser sous l’immensité des flots. »
Les chemins errants

Ce spectacle multidisciplinaire se veut une ode à la joie avec peinture en direct, danse et chants marins. Pour les tout-petits dès l’âge d’un an. Différentes versions seront disponibles.

Cliquez ici pour en apprendre plus sur le processus de création de L’Écho de l’écume