Inuussia, la femme-Phoque

Saviez-vous que le titre signifie en langue inuite “Comment a vécu la femme-phoque” ? Une vieille femme apparaît à travers les rafales de neige. C’est une femme-phoque. Il y a fort longtemps, elle a quitté sa peau de blanchon et les eaux froides du Grand Nord pour venir vivre sur la terre ferme, sous la forme d’une femme inuite. Arrivée au terme de sa vie, elle retourne sur la berge afin de transmettre son savoir à Tirilou, sa petite blanchonne adoptée. Lui offrant ses chants, ses rituels et sa culture, la vieille femme raconte sa vie, de sa naissance dans l’igloo à l’arrivée de l’homme blanc. Mais gare au mystérieux ours blanc qui rôde aux alentours…

La femme-phoque

Interprétée par une comédienne, c’est une vieille femme inuite qui a l’âge d’être grand-mère mais qui n’a jamais eu d’enfant. Née sous la forme d’un blanchon (bébé phoque), les femmes-phoques lui ont transmis leur don. Ainsi, elle pouvait vivre comme un phoque ou retirer sa peau et vivre comme une humaine. Au cours de sa longue vie, elle a perdu sa peau de phoque. À partir de ce moment, elle a commencé à adopter des blanchonnes (bébés phoque femelles) afin qu’elles deviennent à leur tour des femmes-phoques.

Tirilou (qui signifie bébé phoque barbu)

C’est une marionnette qui représente un petit bébé phoque, femelle. Elle est orpheline depuis sa naissance et la vieille femme-phoque l’a trouvée sur une banquise et l’a adoptée. Elle deviendra bientôt une femme-phoque à son tour et doit apprendre à se défendre et à survivre dans le Grand Nord sous forme humaine.

Nanuk, l’ours blanc

Représenté à la fois par le son d’un contre-baquet et en théâtre d’ombres, sous forme de projection de lumière, il représente le danger, la mort. Il rôde sans cesse autour de la vieille femme et de Tirilou.

La petite poupée

C’est une petite marionnette qui représente à la fois la vieille femme lorsqu’elle était jeune et la poupée de que ses parents lui avaient fabriquée.

Les musiciens

Ils sont deux sur la scène et jouent en direct la musique et les ambiances sonores du spectacle. Ils représentent la force de la nature et accompagnent la vieille à travers le récit de ses souvenirs. Ils évoquent et provoquent les éléments de la nature comme les animaux, le vent, le soleil, la lune, le blizzard et les aurores boréales.

La comédienne, entourée de musiciens-marionnettistes, raconte cette histoire inspirée d’une légende inuite.
Au pays des aurores boréales, il est question de froid, de survie, de printemps et d’amour.
Photos: Robert Etcheverry 

Equipe

  • Texte et mise en scène : Hélène Ducharme
  • Créateurs et Interprètes : Muriel Dutil ou Luisa Huertas, Stéphan Côté, Pascal Delvaux ou Sylvain Massé,
    Marie-Claude Labrecque
  • Musique et environnement sonore : Stéphan Côté
  • Marionnettes : Claude Rodrigue
  • Théâtre d’ombres : Alain Boisvert
  • Lumières : Martin Gagné
  • Décors et accessoires : inspirés d’une idée de Linda Brunelle
  • Costumes : Diane Lavoie
  • Maquillages : François Cyr
  • Perruques : Rachel Tremblay
  • Assistance à la mise en scène : Julie Mercier
  • Assistante aux costumes : Renée Tardif
  • Conseiller au décor : Jocelyn Proulx
  • Fabrication du décor : Linda Brunelle, Rino Côté, Danny Glaude, Serge Caron et Jocelyn Proulx
  • Conception de la signature : Marc-André Coulombe
  • Conseiller artistique : Sylvain Massé

Destiné aux enfants de 5 à 10 ans
Ce spectacle n’est plus disponible



Inuussia, la femme-phoque a été créé en résidence au Théâtre de la Ville, Longueuil, Québec